Un mur de racines (Forêt de Prony)

http://lacito.vjf.cnrs.fr/images/images_image_semaine/banian_racines590.jpg

Description

S'il est un arbre important en Nouvelle-Calédonie, à plus d'un titre, c'est bien le banian, Ficus prolixa, mâ en kwênyii. L'enchevêtrement majestueux de ses racines aériennes nous donne l'impression que ces arbres magnifiques poussent au-dessus de la terre.
Outre l'utilisation que les Kanak en font tant dans la médecine traditionnelle que dans diverses fabrications : lignes et filets de pêche, ligatures… à partir de l'écorce des racines aériennes ; flotteur de pirogue ; balle de latex à partir de sa sève pour jouer au cricket…, cet arbre est aussi rattaché au monde des esprits et aux rites funéraires dont il est souvent question dans la tradition orale. C'était dans l'entrelacs de ses racines que l'on déposait traditionnellement les dépouilles des chefs décédés. Et on aime à palabrer à l'ombre de son feuillage. Les oiseaux se plaisent à venir manger les fruits quand c'est la saison et l'on y entend de nuit les roussettes qui viennent les déguster.
À 70 km au sud de Nouméa se trouve la forêt humide de Prony (cf. photo) où se situe un ancien bagne aujourd'hui en ruine. Des banians majestueux ont pris possession des lieux et leurs racines aériennes emprisonnent parfois jusqu'aux vestiges des bâtiments de la succursale forestière du bagne.

Créateur

Isabelle Leblic

Date

2007

Droits

Attribution/Pas d'utilisation commerciale/Pas de modification

Type

Photographie

Couverture

Forêt de Prony

Format original

Photo numérique

Taille maximale

393x590

Poids de fichier

100 Ko