Détail de la construction d'une charpente de case ronde traditionnelle à Gélima (Canala)

http://lacito.vjf.cnrs.fr/images/images_image_semaine/toit-structure-il590.jpg

Description

En Nouvelle-Calédonie kanak, la case est souvent présentée comme le symbole de l'organisation sociale, du prestige, de l'unité et de l'accueil des chefferies qui composent l'univers social traditionnel. D'ailleurs, dans la plupart des langues, le même mot signifie à la fois case et clan.
Si le poteau central représente le chef, les poteaux tout autour sont les divers lignages composant une chefferie, et les "gaulettes" entre les poteaux représentent les liens tissés entre les lignages. Le travail de tous est nécessaire à sa fabrication et est le gage de l'unité. Le prestige se manifeste autant dans la position de la case sur les allées – celle de l'aîné ou chef se trouvant en haut – que par la taille de la case – celle du chef étant plus grande et plus haute, pour être vue de tous et de partout. La case est aussi le lieu d'accueil par excellence, celui où tout arrivant déposera son présent coutumier en signe de respect des maîtres du lieu (et de leurs ancêtres et esprits totémiques).
Autrefois, lors du décès d'un grand chef, sa case était brûlée et disparaissait donc avec lui.

Créateur

Isabelle Leblic

Date

1985

Droits

Attribution/Pas d'utilisation commerciale/Pas de modification

Type

Photographie

Couverture

Canala

Format original

Diapositive

Taille maximale

590x399

Poids de fichier

56 Ko