Une pirogue béérëwè (Île des Pins)

http://lacito.vjf.cnrs.fr/images/images_image_semaine/pirogue590.jpg

Description

En Nouvelle-Calédonie, les embarcations traditionnelles sont des pirogues fabriquées par les pêcheurs qui seuls en connaissent la construction, car il n’y a que les clans pêcheurs à avoir le droit non seulement de les construire, mais aussi de les posséder, excepté la petite pirogue. Il existait plusieurs types de pirogues, dont les noms en nââ kwênyii sont :
– vëkêkaré ou pirogue double, également nommée dè-nye ou « vrai pirogue » : elle n’existe plus depuis environ un siècle et c’était celle qui permettait les grandes navigations et migrations, parfois jusqu’à Tonga, comme en témoigne la tradition orale

– béérëwè est la grande pirogue pontée à balancier : c’est le modèle encore utilisé actuellement par les pêcheurs de l’île des Pins

– nyeyùre ou petite pirogue non pontée à balancier : c'est la seule pirogue que n’importe qui, pêcheur ou non, peut contruire et posséder. Elle sert toujours pour se rendre dans les îlots où quelques-uns cultivent encore des champs.
Chaque pirogue vëkêkaré ou béérëwè appartenait collectivement à un clan pêcheur. Il y en avait donc très peu. Ces pirogues servaient aussi à faire la guerre entre l’île des Pins et le Sud de la Grande Terre, notamment, et on constate que les clans pêcheurs les plus importants de l’île des Pins étaient presque toujours des clans guerriers.

Créateur

Isabelle Leblic

Date

1983

Droits

Attribution/Pas d'utilisation commerciale/Pas de modification

Type

Photographie

Couverture

le des Pins

Format original

Diapositive

Taille maximale

590x368

Poids de fichier

13 Ko