Vue du sommet de la colline de Chali

http://lacito.vjf.cnrs.fr/images/images_image_semaine/souag-ville-chali_1000.jpg

Description

A l'extrême-ouest de l'Egypte, près de la frontière libyenne, la grande oasis de Siwa est le seul endroit du pays où on parle berbère. Jusqu'en 1926, les Siwis habitaient presque tous dans le village compact et fortifié de Chali, bâti en terre sur une colline facile à défendre. Mais l'insécurité qui avait motivé cette concentration a maintenant disparu ; depuis un siècle, l'état égyptien empêche les Bédouins de faire des razzias. Mais quand une grande pluie (très rare à Siwa) a fait des ravages, la plupart des gens ont alors décidé de construire au pied de la colline pour gagner de l'espace, en abandonnant leurs anciennes maisons (devant, sur la photo) à la ruine. Malgré son expansion, la ville est toujours entourée de grands vergers de palmiers et d'oliviers, dont la récolte est vendue partout en Egypte. Au loin, on voit une colline, Adrar n Elmota, "la colline des morts", criblée de tombeaux pharaoniques.

Créateur

Lameen Souag

Date

2008

Droits

Attribution/Pas d'utilisation commerciale/Pas de modification

Type

Photographie

Couverture

Siwa

Format original

Photo numérique

Taille maximale

1000x750

Poids de fichier

101 Ko