Nouvelle-Calédonie

Contenus dans la collection Nouvelle-Calédonie

Flèches faîtières de cases traditionnelles (Hienghène)
Les flèches faîtières fixées au sommet des cases traditionnelles sont des sculptures, le plus souvent en bois de houp (Montrouziera cauliflora Panch., Clusiacée), symbolisant l'ancêtre du clan. Le style des flèches faîtières varie selon la…

Arrêt de bus (région de Touho)
Arrêt de bus : portrait de quelques personnages emblématiques kanak, le grand chef Ataï et le dirigeant indépendantiste Jean-Marie Tjibaou (à gauche).

Préparation du bounia (Tiabet)
Préparation du bounia : on presse la noix de coco rapée pour en extraire le lait qu'on verse sur la préparation composée de tranches de taro, d'igname, patate douce et herbes aromatiques.

Préparation du bounia (Tiabet)
Préparation du bounia : fermeture de l'enveloppe de feuilles de bananier maintenues par des palmes de cocotier tressées. Cette préparation est alors mise à cuire à l'étouffée dans le four enterré (Tiabet, extrême nord de la…

Barrières sculptées (Île des Pins)
L'île des Pins, située au sud de la Grande Terre de la Nouvelle-Calédonie, appartient à l'aire drubéa-kaponé. Ses habitants parlent le nââ kwênyii, l'une des 28 langues kanak de Nouvelle-Calédonie. Son organisation sociale, plus proche en…

Lagon de l'île des Pins
En Nouvelle-Calédonie, il existe une complémentarité entre les clans du bord de mer, en charge de la mer et ceux de l'intérieur, en charge de la terre. Dans cette "civilisation de l'igname" par excellence (Haudricourt, 1964), l'exploitation de la…

Taille d'une coque de petite pirogue nyeyùre à Gadji (Île des Pins)
Sur une plage du nord de l'Île des Pins, sous un abri sommaire à l'ombre de feuilles de cocotier, un pêcheur du lieu taille l'avant d'une coque de pirogue à l'herminette. À côté des pirogues vëkêkaré ou pirogue double – également nommée…

Petite pirogue nyeyùre individuelle utilisée pour les trajets jusqu'aux îlots ou pour la pêche (Île des Pins)
Parmi les trois types de pirogues en usage à l'île des Pins, celle-ci est la seule qui n'était pas réservée exclusivement aux membres de clans pêcheurs et qui pouvait être construite par n'importe qui et utilisée indifféremment par les…

Pirogue bébérëwè en construction sur le rivage des Vâkummé à Vao
Cette grande pirogue pontée à balancier est utilisée actuellement par les pêcheurs de l’île des Pins qui en construisent encore régulièrement. Si les pirogues actuelles ont subi des modifications dues à l'introduction de matériaux et…

Inauguration d'une pirogue béérëwè (Île des Pins)
L'île des Pins est l'un des seuls lieux en Nouvelle-Calédonie où les Kanak continuent d'utiliser et de fabriquer des pirogues, tant pour la navigation que pour la pêche. Rappelons qu'il en existe trois types, la pirogue double ou vëkêkaré, la…

Une pirogue béérëwè (Île des Pins)
En Nouvelle-Calédonie, les embarcations traditionnelles sont des pirogues fabriquées par les pêcheurs qui seuls en connaissent la construction, car il n’y a que les clans pêcheurs à avoir le droit non seulement de les construire, mais aussi de…

Pirogues béérëwè à Tëë, rivage des pêcheurs Duèpéré à Vao
Les pirogues sont prêtes à partir en mer, à la pêche ou bien en balade (avec des touristes) ou encore pour se rendre aux champs situés dans les îlots.

Pêche au miikwa par encerclement avec un filet mobile (Île des Pins)
Parmi les pêches importantes traditionnelles, il en est une à l’île des Pins : la pêche au miikwa (Chanos chanos Forsskål), poisson-lait, appelé « thon » en français local. Cette pêche est saisonnière. Elle se déroule en général de…

Pêche à l'épervier dans une baie du nord de l'île des Pins (tribu de Kaacii)
Le pêcheur, avec l'épervier (filet) sur l'épaule, parcourt le platier à pied à la recherche d'un banc de poissons. Une fois celui-ci repéré, il lance son épervier pour l'attraper. Parmi les différentes techniques de pêche pratiquées par…

Pêche à l'épervier (Île des Pins)
Les techniques de pêche traditionnelles en Nouvelle-Calédonie, telles qu'elles sont présentées par les pêcheurs kanak et par les documents de la fin du XIXe siècle, recourent à trois types d'engins : le filet, la sagaie et la ligne. Avec les…

Rocher et grotte de Mââgenin à Oro
Mââgenin est un dieu-serpent, esprit ancestral pour certains clans pêcheurs de l'île des Pins dont les clans Koicé Kokué et Wunye. Le serpent plature (Laticauda ou « serpent de mer ») est un esprit ancestral nékotë – dit « totem » en…